• 989,40 €

    Le boîtier permet l’assèchement des murs et sol contre les remontées capillaires, en bloquant les forces électro physiques, par un contre champ magnétique. Ce système permet un assèchement plus écologique des sols et des murs, caves sans endommagement des bâtiments.

    989,40 €
    Exclusivité web !
    En stock
  • Le boîtier permet l’assèchement des murs et sol contre les remontées capillaires, en bloquant les forces électro physiques, par un contre champ magnétique. Ce système permet un assèchement plus écologique des sols et des murs, caves sans endommagement des bâtiments. Prix disponible en accès professionel

  • Le boîtier permet l’assèchement des murs et sol contre les remontées capillaires, en bloquant les forces électro physiques, par un contre champ magnétique. Ce système permet un assèchement plus écologique des sols et des murs, caves sans endommagement des bâtiments. Prix disponible en accès professionel

  • Le boîtier permet l’assèchement des murs et sol contre les remontées capillaires, en bloquant les forces électro physiques, par un contre champ magnétique. Ce système permet un assèchement plus écologique des sols et des murs, caves sans endommagement des bâtiments. Prix disponible en accès professionel

  • Infos Livraison

    La commande est expédiée dès reception de votre réglements. Les délais de livraisons peuvent-être de 3 semaines.

  • Des Questions ?

    Besoins d'informations sur nos produits, le paiement en ligne, la livraison ? CONTACTEZ NOUS

  • Infos Réglement

    Réglement possible par Virement / CB via Paypal

TECHNIDRY

Une solution écologique !

« L’humidité ne tient pas lieu de fatalité. Beaucoup de solutions cohabitent pour la résorber. Toutefois, il faut bien veiller à éliminer la cause du mal, pas seulement ses effets. D’autant que la cause de l’humidité n’est jamais là où le mal est visible. D’où l’importance de bien diagnostiquer le fléau pour mieux le résoudre. Outre les problèmes de santé qu’elle provoque, l’humidité incarne le plus sûr moyen de dévaloriser son patrimoine ».


Extrait du Hors Série Le Bâtiment artisanal  de septembre 2004